CE d’avril 2010

Voici notre compte rendu de la réunion du CE d’avril. Le PV officiel n’est accessible qu’aux membres de notre syndicat. Pour en faire partie, c’est simple ! cliquez ici

Vendredi 23 avril 2010, par Claude Delferrière, Cyrille Genevet, Stéphane Lepoutère, vu 249 fois // le Comité d’Entreprise

REUNION COMITE D’ENTREPRISE

22/04/2010 à 14.30 h
(salle du conseil-siège)

Pour résumer ce CE : beaucoup de blabla, des polémiques et des montées de ton, mais aucune réponse utile. La direction semble continuer obstinément à négliger cette institution, comme les autres d’ailleurs.

1. Approbation du procès-verbal de la réunion du 25 mars.

Le pv de ce est approuvé mais en attente des infos que C. Liénard devait communiquer.

2. Une campagne sur l’alimentation est organisée par le service médical du 31 mai au 04 juin. La société Eurotunnel compte-t-elle apporter sa contribution ?

La direction n’avait pas compris la question. Elle propose de voir avec le service communication.

3. Le CE demande les mêmes conditions de remboursement que celles appliquées par AON avant janvier 2010, avec effet rétroactif depuis janvier 2010. Ex : homéopathie.

Le problème est symptomatique à Eurotunnel : rien n’est écrit, tout se fait dans la parole. En bref, les conditions du régime sous AON n’ont pas toutes été écrites, ni par avenant ni dans l’appel d’offre. Donc, il faut aujourd’hui renégocier tous les détails. La direction nous indique que le tarif de remboursement pour l’homéopathie sera au niveau du tarif conventionnel.

Un débat a lieu, mais la direction indique qu’il n’est pas logique que les personnes allant voir un homéopathe soient mieux remboursés que ceux qui vont voir des médecins conventionnés... Il est difficile de leur donner tord...

4. Pourquoi la direction ne prend-t-elle pas en considération les employés qui ont reçu une formation FONGECIF qui leur a permis d’acquérir de nouvelles compétences ?

En résumé : parce que la mobilité externe, c’est mieux. Et en plus, quand ils reviennent, ils sont meilleur !

Il nous est expliqué que le discours avec les personnes concernées est rude, pour ne pas qu’ils s’imaginent des choses, et qu’ils soient déçu en revenant.

Pour nous, cette attitude résume la politique des ressources humaines.

5. Suite à des remontées d’informations sur les évaluations annuelles, il apparaît que le nombre de refus de passage d’échelon soit en augmentation. Pourriez-vous nous donner des explications et les données chiffrées ?

La réponse n’est pas claire, et ce certainement volontairement.

Nous déclarons « quand quelqu’un devrait atteindre le niveau 6, on lui indique que les besoins de services sont atteint, et qu’il doit aller vers le parcours spécifique. » La direction réfute, mais dans son exposé indique que le nombre de places dans certaines compétences sont limités, et donc que les échelons 5, 6 et + sont limités... ce qui reviens au même !

Après discussions, la direction reconnait que ceux qui excèdent les « besoins de service » vont se voir imposer le parcours spécifique.

Nous avions négocié que le parcours spécifique soit au choix du salarié. L’esprit de l’accord n’est donc pas respecté, et nous allons décider des suites que nous donnerons.

Le débat se poursuit sur les fiches de suivi, que la direction refuse d’en donner connaissance au salarié, uniquement de la montrer de loin. Nous indiquons que ces informations sont issues de données informatiques, et qu’il est donc indispensable que le salarié en ai connaissance, avec un droit de rectification. La direction nous répond que non... Nous allons mener notre enquête.

6. La société Eurotunnel a annoncé un bénéfice d’1,5 millions d’euros pour l’année 2009. Comment vont être financés les 7 millions d’euros de dividendes aux actionnaires soumis à l’assemblée générale ?

La direction renvoie la question à l’expertise des comptes. Pour la réponse « technique », oui, mais il faudra que nous demandions une réponse à la « décision politique ».

7. Où en est le projet de re-câblage des navettes touristes ?

La direction nous indique qu’une partie est déjà en cours, et que d’autres projets vont être lancés, effectué par des sous traitants.

8. Gestion du stress au travail : un expert devait être nommé, qu’en est-il ?

La direction reconnait avoir pris « un peu de retard ». L’expert va être rencontré début mai, une formation est en cours de rédaction et sera prochainement planifiée pour l’encadrement et pour les représentants des salariés.

9. Avis du CE sur le rapport Egalité Professionnelle.

Un rapport est remis à la direction. Ce rapport indique qu’il existe toujours une disparité importante, malgré une légère amélioration sur 2009.

La direction réfute en expliquant que les corps de métiers d’ET sont spécifiquement masculin, etc. Elle répond aussi que le CE sait critiquer mais fait peu de proposition. Le jours où elle seront écoutées, peut être qu’il en fera ?
En bref, une volonté légale mais pas de concret derrière.

10. Avis du CE Bilan Social 2009 .

Avis reporté en mai

11. Informations trimestrielles obligatoires.

Le document nous est remis.

12. Informations du président.


- Pascal Sainson va nous quitter pour rejoindre Europorte à sa présidence, en lieu et place de J. Gounon.
- Michel Boudoussier va rejoindre notre entreprise, comme Directeur Général adjoint. Il a été directeur régional nord à la SNCF. Plus d’info ?

JPEG - 42.4 ko
Michel Boudoussier sur La Voix Eco

- L’ensemble du Corporate est sous la responsabilité de Claude Lienard.

D’autres modifications seront certainement annoncées après l’installation de ce nouveau DG.

L’intéressement est environ à 260 € / 400 et le bonus à 2,26 % (2,02 en mars)

0+0 réagir