NAO 2012 : le choix imposé

Lors de cette dernière réunion de négociation, nous avons assisté à un manque de combativité de la part de certaines organisation syndicales, peu cohérente avec la volonté de défense des intérêts des salariés.

Notre communication sur cette page.

Vendredi 20 janvier 2012, par Cyrille Genevet, Didier Telliez, Marcel Houdinet, Stéphane Sauvage, vu 320 fois // Actions / Revendications

NEGOCIATIONS ANNUELLE OBLIGATOIRES 2012.

Pour mémoire, revendications déposées à la Direction par la Cgt et F.O. en date du 13 Janvier :

  • Augmentation mensuelle de 80 euros pour tous les salariés.
  • Prise en charge de l’augmentation de la mutuelle pour tous les salariés.
  • Revalorisation des primes et accessoires de 2.5% (cufco ; astreintes ; primes de poste, etc.)

Ouverture des négociations sur le volet social :

  • la mutuelle prévoyance ;
  • l’emploi ;
  • La pénibilité ;
  • La GPEC ;
  • Le droit syndical et le droit d’expression.

Ce matin dès la réouverture des négociations nous avons demandé à la direction d’augmenter les 50 euros mensuel déjà obtenu à 80 euros conformément à nos revendications de départ et dans la foulée nous demandons une suspension de séance afin que la direction puisse réfléchir à notre demande.

11h00 : La direction revient à la table des négociations et nous propose pour des raisons fiscales d’augmenter de 98 euros la prime d’intéressement versée en février 2012 en remplacement d’une revalorisation de l’augmentation mensuelle au delà des 50 euros.

Dès l’annonce de cette nouvelle proposition, la CFDT / CGC se déclarent prête à signer cet accord et de ce fait la direction ayant les 2 signataires nécessaires à cet accord met fin aux négociations. Nous déplorons ce manque de combativité syndicale et toutes absences de réactions face à la direction tout au long de ces négociations.

Voici la proposition définitive de la direction (sous réserve d’un écrit prévu cet après-midi)  :

  • 2.4% + 0.2 % si signature de l’accord avec un minimum garanti de 50 euros mensuel par salarié ;
  • revalorisation des primes à hauteur de l’augmentation ci-dessus ;
  • prise en charge, par la direction, de l’augmentation de la prime mutuelle pour l’année 2012, soit environ 35 % de plus ;
  • répartition du bonus inchangée : 3 % pour le financier et 3% pour l’ opérationnel ;
  • surplus d’intéressement de 98 euros ajouté au 202 déjà obtenus soit 300 euros versés en février 2012 ;
  • critères d’intensément pour l’année 2012 calqués sur 2010 ;

La Force ouvrière et la CGT étant des organisations syndicales démocratiques, nous soumettons à votre appréciation ces résultats de négociations et avons d’ores et déjà prévenu la direction que nous attendrons l’avis des salariés pour signer ou non cet accord.

Nous attendons donc vos réactions et commentaires sur les boites mails des élus ci-dessous.

Syndicalement,

pour FO TELLIEZ Didier, GENEVET Cyrille, SAUVAGE Stéphane, HOUDINET Marcel pour la CGT : DUTHE David, HENNEQUET Fabrice, RINGOT Sébastien, VANDERBEQUE Philippe
PDF - 21.9 ko
20 janvier 2012 - NAO - le choix aux salariés.

0+0 réagir



Mots clés