Flash FO comité de groupe du 14 novembre 2017

Aujourd’hui Mardi 14 Novembre, avait lieu la réunion du Comité de groupe, présidée par Jacques Gounon, l’occasion de faire un tour d’horizon des filiales, des projets ainsi que des problèmes rencontrés par notre Présidence au niveau du groupe. Merci donc de bien vouloir trouver ici notre compte-rendu de cette réunion. Nous restons à votre disposition pour plus de précisions.

Mardi 14 novembre 2017, par Stéphane Sauvage, vu 74 fois // Comité de Groupe

L’action remonte progressivement : seule ombre au tableau, c’est l’augmentation du rachat de notre capital par l’activiste TCI qui détient aujourd’hui 7.2% à 7.5% du groupe Eurotunnel.
François Gauthey les a rencontrés ; à ce jour nous ne connaissons pas leurs projets ou intentions néanmoins Jacques Gounon confirme que l’arrivée de ce nouvel actionnaire est dangereuse pour l’entreprise et ses salariés. Cet activiste ne voit que le profit et pourrait, en s’associant avec d’autres actionnaires, mettre en place des plans néfastes dont par exemple l’abandon d’Europorte par le groupe, partager le Cash pour verser des dividendes exceptionnels, etc… Leurs intérêts ce ne sont pas les salariés ou l’activité mais tout simplement les profits !

Jacques Gounon réaffirme sa volonté de maintenir Europorte dans le Groupe, considérant que c’est la seule entreprise ferroviaire qui résiste et qui se maintient alors que beaucoup de nos concurrents sont en faillite ! Une raison de plus pour espérer et croire en l’avenir d’Europorte France. Elle contribue à l’amélioration de son image grâce à la qualité de service qu’elle offre à ces clients.

L’activité gestion portuaire est, elle, confrontée à une concurrence rude venant du Luxembourg et de la Suisse. Ils répondent à des appels d’offres en étant mieux disant de 30 % ; nous avons perdu la gestion du port fluvial de Lyon.

Concession : Bonne surprise sur le trafic camions en cette fin d’année, les volumes sont supérieurs à la même période qu’en 2016, par contre faiblesse des camions immatriculés en UK. Le marché est en légère croissance, Décembre sera crucial. Le chiffre d’affaire sera en légère hausse, malgré cela le marché n’a pas progressé.

Eurostar : il progresse grâce à une politique commerciale aboutie ; elle donne une bonne image et propose des produits et service adaptés (pour rappel, Eurostar est notre plus important client)

Port de Calais, financé grâce à de l’argent public : aujourd’hui il ne paie pas ses taxes sur les valeurs ajoutées des entreprises. Enfin la mairie de Calais ouvre les yeux et dépose un recours !

Brexit : toujours en négociation avec l’UE : la Grande Bretagne négocie sa sortie de l’Europe, celle-ci lui réclame 50 milliards d’euros pour accompagner cette sortie ; cela ne fait qu’alimenter les commentaires sur le Brexit et crée de l’incertitude auprès des investisseurs et actionnaires des entreprises concernées par le Brexit.
Quoi qu’il arrive il faudra créer des zones de dédouanement sur notre concession ou à proximité, trouver les moyens de limiter les temps de contrôles douaniers afin de préserver notre temps de transit qui fait la différence avec les Ferrys. D’ores et déjà Jacques Gounon a rencontré les autorités britanniques pour tenter de mettre en place des alternatives et préparer l’après Brexit lorsque l’Angleterre aura quitté définitivement l’Europe.
Néanmoins l’UE n’est pas en position de force ; les échanges de la Grande Bretagne vers l’Europe représentent 62 %. Nous avons donc besoin de partenariat commercial avec les britanniques.

Eurotunnel a rencontré nos 40 plus importants clients, « le moral est dans les chaussettes » à cause du Brexit.

ElecLinck : La commission sécurité de la CIG via son Président vient de signifier au groupe Eurotunnel de suspendre les travaux préparatoires en tunnel pour l’installation du câble électrique ! Il motive cette demande par le fait qu’il leur faut du temps pour examiner des demandes supplémentaires de documents faites à Eurotunnel et relatifs à la pose de ce câble ; Jacques Gounon va leur signifier qu’il est hors de question de suspendre les travaux il y a trop de capitaux engagés. Il ira au tribunal si nécessaire.

« Mission Spinetta » : Rapporteur chargé par le gouvernement de trouver des solutions à l’endettement de la SNCF mais également au développement du ferroviaire privé : Jacques Gounon lui a envoyé un livre bleu avec 7 propositions calquées sur le modèle Eurotunnel pour développer le ferroviaire privé.

Clandestins : 10 489 remises aux autorités depuis le 1er Janvier, malgré cela l’état enlève des moyens policiers ! Elle se base pour ses statistiques basées uniquement sur le nombre de clandestins interpellés et jugés (environs 7 par mois). Bien évidemment ces chiffres ne révèlent pas la réalité du terrain. JG a demandé à rencontrer le Ministre Collomb qui pour l’instant n’a pas donné suite à cette demande.

Désignation d’un administrateur du salarié : Jacques Gounon souhaite que cet administrateur ait du poids et de la légitimité. Pour cela il souhaite avant avril 2018, date de l’assemblée générale des actionnaires, anticiper les élections des représentants du personnel sur la concession et ainsi avoir véritablement la représentativité issue fraîchement des urnes pour nommer cet administrateur. Il considère qu’il faut faire vite ; en effet nous ne sommes pas à l’abri d’avoir des administrateurs supplémentaires du fonds activiste et dangereux TCI. Il souhaite donc que cet administrateur soit en mesure de lui tenir tête. Il souhaite rapidement un retour des organisations syndicales sur ce dossier. Il rappelle la nécessité pour l’entreprise et ses salariés d’être représentés par cet administrateur des salariés.

Formation conducteurs Europorte : afin de limiter les départs de conducteurs fraîchement formés, il est envisagé de laisser à leur charge une partie du coût de cette formation qui leur sera remboursée au fil des années si bien évidemment ils restent dans le giron du groupe Eurotunnel.
Concernant les problèmes d’usure des roues sur notre matériel roulant, Jacques Gounon fait entièrement confiance à ses équipes pour trouver les solutions.

Divers : 1er décembre : anniversaire des 30 ans du creusement du puit de Sangatte

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques et de nous solliciter pour plus de précisions, nous restons à votre disposition.

Bien à vous,
Stéphane Sauvage, secrétaire Force Ouvrière Eurotunnel

0+0 réagir