NAO 2018 - suite et fin

Aujourd’hui mardi 23 janvier, à 17 heures, nous avons signé l’accord NAO.
Même si deux organisations syndicales l’ont déjà signé, il ne pouvait être validé du fait d’un manque de majorité.
Force Ouvrière, après avoir consulté sa base et ses élus, et avoir pris en compte les nombreuses remontées de ses sympathisants, est arrivée au constat que nous ne pouvions pas nous permettre de faire perdre l’équivalent d’environ 1000 euros à chaque salarié.

Mardi 23 janvier 2018, par Stéphane Sauvage, vu 309 fois // Négociation d’Accord d’Entreprise

Nous ne reviendrons pas sur le déroulement de ces négociations ; nous vous laissons seuls juges de la situation.
En tant qu’élus responsables, il est de notre devoir de vous représenter au mieux. Nous l’avons fait lors de ces négociations mais également lorsqu’il a fallu trouver rapidement une solution pour renflouer les comptes de notre mutuelle prévoyance en déficit. Là également, conscients des responsabilités qui nous ont été confiées lors des dernières élections, nous avons assumé nos responsabilités.

Même si, comme nous vous l’avons précisé dans notre dernière communication, nous aurions souhaité aller un peu plus loin dans les discussions, nous sommes globalement satisfaits du résultat de ces NAO et d’ailleurs, nombreux sont celles et ceux à nous avoir sollicités pour cette signature.

Des négociations importantes vont se dérouler tout au long de l’année 2018. C’est avec le même sérieux et le même engagement que nous nous impliquerons dans celles-ci.

D’autres évènements risquent de venir perturber l’activité d’Eurotunnel. Je pense notamment à la montée en puissance de l’investisseur activiste TCI qui vient d’ores et déjà d’acquérir 8,5 % de notre capital.

La mobilisation de toutes et tous sera nécessaire pour combattre les intentions belliqueuses de cet investisseur activiste. Là aussi, vous pourrez compter sur notre détermination !

Restant à votre disposition,
Bien à vous,
Stéphane Sauvage
Secrétaire de Force Ouvrière Eurotunnel

rappel :
  • Supplément d’intéressement 600 €
  • Augmentation collective de 1.3%
  • Bonus général 2017 à 2.1%
  • Prime pour l’anniversaire des 30 ans du creusement du puits de 250 €

0+0 réagir



Mots clés